Rechercher

Portrait de
la Capitale nautique

Ce n'est pas sans raison que Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix est aujourd'hui considérée par plusieurs comme la capitale nautique du Québec. Cette réputation s'est établie au fil des décennies. Déjà au début du 20e siècle, ils étaient nombreux ceux qui venaient passer la belle saison ou les fins de semaine dans la municipalité pour profiter de la campagne et de la rivière Richelieu. Un correspondant du journal Le Canada Français écrivait en août 1900 que Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix serait un jour "une des places d'eau les plus importantes de la province de Québec".

Il ne s'était pas trompé. Le phénomène des lotissements sur canaux, amorcé dans les années 1960, a fait tripler en quelques années la population de notre municipalité. Grâce à l'esprit d'initiative de plusieurs Paulinoix, des entreprises modestes ont pris de l'expansion, d'autres ont été créées. Tant et si bien que l'on retrouve maintenant chez nous une impressionnante concentration de marinas. Certaines d'entre elles sont connues à travers tout le Québec. Elles génèrent une importante activité économique et de nombreux emplois.



projet d'amélioration des
                                           infrastructures riveraines

Spécificité de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix

Le lotissement sur les canaux de 1961 à 1998 a définitivement modifié la démographie de la municipalité. La population a triplé durant ces années. Les vocations commerciales et touristiques ont prospéré de façon exponentielle depuis, passant de 3 à 11 marinas et plus d'une trentaine de commerces étroitement liés au nautisme.

Le lotissement sur les canaux a attiré une population désirant jouir de la rivière Richelieu, encore aujourd'hui, on constate que l'eau a une réelle attraction pour les nouveaux acquéreurs de propriétés. Preuve à l'appui: un projet de développement domiciliaire avec quai en bordure d'un canal a attiré 24 nouveaux propriétaires en deux ans.

L'industrie du nautisme fait vivre de très nombreuses familles. L'économie de la municipalité est en très grande partie tributaire du nautisme.

Évaluation foncière

L'évaluation imposable de la municipalité est de 279 412 500 $, la valeur foncière des 11 marinas ainsi que des commerces liés au nautisme représente 8,7 % et celle des résidences de villégiature, incluant nos deux campings, est de 7 %.

Le territoire de la municipalité est zoné à 90 % "agricole", la zone blanche est, quant à elle, très restreinte et bien souvent en zone inondable, d'où l'importance de conserver "active et prospère", l'activité économique.

L'agriculture, qui occupe 90 % de notre territoire, représente 16 % de l'évaluation, mais l'agriculture ne procure pas autant d'emploi pour les familles que le tourisme, les équipements aratoires sont de plus en plus performants.

Le niveau de la rivière Richelieu

Le niveau de la rivière Richelieu, selon les graphiques des données du MDDELCC, est au plus bas depuis les 40 dernières années.  Notre industrie touristique est en péril, les bateaux ne peuvent plus se rendent aux marinas, les propriétaires de résidences en bordure des canaux n'ont plus accès à leur quai, ils doivent accoster leur bateau ailleurs que sur leur propriété, entraînant des frais inutiles. Le libre écoulement des eaux ne se fait plus.

Pour visionner le document présenté par monsieur Claude Leroux, maire de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, lors de la rencontre avec le Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, le 17 novembre dernier,
cliquez
ici


FESTIVAL NAUTIQUE 2017

 
 
 


ACTIVITÉS NAUTIQUES

L'amateur de plaisance et d'activités nautiques n'a que l'embarras du choix à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix. Plusieurs marinas aux installations impressionnantes, d'autres de dimensions plus modestes, des détaillants de bateaux à moteur et de voiliers de toutes catégories et des boutiques variées, offrant des services connexes reliés au nautisme, lui permettent de vivre une expérience de choix, quelles que soient ses préférences.

En plus de la voile et du bateau à moteur, on peut s'adonner chez nous en toute liberté et dans des conditions idéales à la pratique du kayak, du bateau pneumatique (annexe), de la motomarine, du ski nautique ou de la plongée. Les personnes préférant des activités plus paisibles opteront pour le canot, le ponton, le pédalo ou la pêche. Les possibilités sont considérables.

Ceux qui ont déjà visité notre municipalité vous le diront, on peut difficilement trouver mieux que Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix pour la pratique des sports nautiques, de la plaisance et des activités de plein air.

(Source des textes : M. Roger Langlois)