Rechercher

Attraits touristiques
Blockhaus de la rivière Lacolle

Situé à l'extrémité sud de la municipalité de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, le blockhaus de la Rivière-Lacolle surplombe la petite rivière Lacolle, qui se déverse dans la rivière Richelieu. Il fut érigé vers 1781 pour faire partie du réseau de défense de la colonie britannique, qui s'inquiétait de l'émergence de la nouvelle république américaine.

Un blockhaus est un ouvrage militaire défensif de petite dimension, généralement érigé en un lieu stratégique et sur une hauteur. Celui de la rivière Lacolle servait à protéger le moulin et le phare construits à proximité. Les soldats britanniques l'utilisaient comme avant-poste.

L'édifice "en bois de plan carré à deux étages, dont l'étage supérieur est un encorbellement, est coiffé d'un toit en pavillon" (1). On peut encore apercevoir sur les murs les traces laissées par l'impact des balles de mousquets. Il possédait à l'époque du côté sud un tunnel le reliant à la rivière, lequel pouvait servir à l'évasion de ses occupants en cas de prise par l'ennemi. Les soldats s'en servaient surtout pour s'approvisionner en eau. 

Le 30 mars 1814, dans le cadre de la guerre anglo-américaine de 1812-1814, le général américain Wilkinson s'amena au moulin et au blockhaus de la Rivière-Lacolle à la tête de quelques milliers d'hommes. Ralentis par une température qui leur était défavorable, ils y furent arrêtés par environ 200 hommes dirigés par le major Hancock, appuyés par 250 hommes en garnison sur l'Île aux Noix venus leur prêter main-forte. Ce fut le dernier affrontement d'importance de cette guerre au Bas-Canada.

À partir de 1814, le Blockhaus perdit tout rôle militaire. Des familles y résidèrent jusqu'en 1935. Le gouvernement québécois en fit l'acquisition en 1950 et le classa monument historique en 1960. On y effectua des travaux de restauration en 1955, 1975 et 1981. Le site fut ouvert au public en 1979. Le ministère de la Culture et des Communications du Québec en transféra la propriété à la municipalité de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix en 1996. Celle-ci confia la gestion et l'animation à l'Office du Tourisme et des Congrès du Haut-Richelieu jusqu'en 1998, moment à partir duquel elle assuma elle-même ces fonctions.

Tout l'été, des visites commentées avec guide et une exposition y sont offertes au visiteur, qui peut également profiter d'informations touristiques et d'une vaste aire de repos extérieure pour la détente et la récréation.

(1) Répertoire des lieux patrimoniaux du Canada

(Source des textes historiques: M. Roger Langlois)


Galerie photos


Coordonnées

Ouvert de mai à septembre

1  rue Principale (Route 223)
Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix
(Québec)  J0J 1G0

Tél.: 450 246-3227