Rechercher

Attraits touristiques
Cimetière Whitman

Le cimetière Whitman est situé sur la route 223 entre le village de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix et la frontière américaine. Ce cimetière familial (seuls les membres de la famille Whitman y sont inhumés) est de petite superficie, mais sa valeur patrimoniale est indéniable puisqu'il date de 1816. Il est donc antérieur à la construction du fort Lennox sur l'Île aux Noix, qui débuta en 1819. Après la guerre d'indépendance américaine, Joseph Whitman obtint du seigneur Gabriel Christie, propriétaire de la seigneurie de Léry, des titres de propriété sur la rive gauche du Richelieu. Les Whitman figurent ainsi parmi les premiers à s'être établis dans la région. Quelques années plus tard, la famille détacha de sa propriété une superficie d'environ ½ arpent face à la rivière afin d'y établir le cimetière familial.

En 1799, année de la mort du seigneur Gabriel Christie, Joseph Whitman s'occupait des intérêts de ce dernier au village de Lacolle. Il recevait 70 livres par année pour ses services. Whitman était également arpenteur. C'est lui qui, en 1823, arpenta et établit le plan du terrain choisi pour la construction de la première chapelle à s'élever sur le site actuel de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix. Plusieurs générations de Whitman ont été inhumées dans ce cimetière. Certaines pierres tombales, minuscules, témoignent de la mort d'enfants en très bas âge. La famille s'est progressivement éteinte faute de descendants. La dernière personne à y être inhumée, en 1971, fut Katherine Brisbin Whitman, résidante de Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, décédée à l'âge de 90 ans.





(Photo et textes historiques: M. Roger Langlois)